La pêche en grand lac
TeamCarpeDiem

LE forum des carpistes de l'Est !

    La pêche en grand lac

    krys
    krys
    Rédacteur

    Masculin
    Nombre de messages : 1659
    Age : 38
    Lieu : METZ (57)
    Date d'inscription : 27/11/2006
    Points : 5766
    02022009

    La pêche en grand lac Empty La pêche en grand lac

    Message par krys

    PECHE EN GRAND LAC


    J'espère que ces quelques lignes sur la pêche en grand lac vont en intéresser certains, aussi bien ceux qui comptent y faire une première pêche, que ceux qui ont déjà un peu pratiqué.
    Nous allons voir comment s’y préparer, et essayer de comprendre un peu les lacs. Nous verrons ensuite comment essayer de réussir sa session avec notamment le placement des lignes.



    Loin du quotidien, je parcours des kilomètres de berges à la recherche de la plénitude absolue.
    Seul ou accompagné la découverte d'un grand lac reste pour moi une aventure, un moment magique et unique.
    Magique car cela créé en moi une effervescence interne par l'ébullition de mes neurones carpiens.
    Unique dans la diversité des lieux qui demeure le fil conducteur de mes sessions, réussir une session résulte rarement du hasard.


    La rivière reste un de mes lieux de pêches préférés (même si depuis quelques temps je l'ai un peu délaissée) sa diversité les multitudes solutions qu'elle nous offre et bien entendu mis à part quelques portions de rivières connues, une pression de pêche qui rapportée au nombre de carpistes actuel me semble bien négligeable.
    De toute façon je reste persuadé que l'avenir de la carpe pour les puristes se déroulera sur des berges ou le courant est la pièce maîtresse de l'écosystème.
    Malgré tous les attraits de la pêche en rivière, j'avoue très sincèrement ressentir de puissantes vibrations lorsque mes yeux se posent pour la première fois sur une immensité d'eau : un grand lac.


    La pêche en grand lac Photo_15


    Ces vibrations engendrées par le mélange du doute et le bien être restent indispensables dans la vie de carpiste qui est la mienne, ceux qui pratiquent comme moi me comprendront et je souhaite aux autres de les ressentir.
    Partager ces sensations avec un autre acharné rend ces moments inoubliables, confronter ses opinions sur les postes, imaginer ensemble la route des carpes permet souvent de trouver une des meilleures solutions qui se présente devant vous.
    Mais attention partir en groupe signifie être bien accompagné. Une semaine ou plus en compagnie d'une personne n'ayant pas la même vision d'une session que vous peut s'avérer catastrophique .
    Cette règle est incontournable pour moi il vaut mieux partir seul que mal accompagné pour réussir une session, qu'il y ait du poisson ou pas. Bien accompagné j'ai vécu des sessions sans poisson qui restent mémorables (une au DER et une autre à ORIENT).


    L'origine d'un lac qu'elle soit par exemple volcanique, de montagne, de plaine, nous donne quelques indications sur la nature du sol, le relief des berges et par conséquent les variations de fond.
    Je m'explique un lac de montagne peut posséder des profondeurs de 50m à moins de 150 ou 200m du bord, ces variations sont à l'image des berges et des reliefs environnants.


    La pêche en grand lac Photo_17


    Par contre des retenues d'eau artificielles comme le DER ou la forêt d'ORIENT ne possèdent pas de variations de fond aussi brusques car ce sont des lacs situés en plaine.


    Même si on considère qu'un lac est un écosystème fermé son fonctionnement est fortement influencé par des paramètres extérieurs. Le principal de ces paramètres est pour moi le climat et tout ce qu'il engendre : température, lumière, vent, oxygène, etc... la température est un élément essentiel pour la vie d'un lac.
    En France nous sommes soumis à un climat tempéré certes, mais point très important il présente des caractéristiques bien différentes en fonction de notre position sur l'hexagone, un hiver chez nous dans l'est n' a pas la même signification que dans le Var.
    Ce paramètre qui peut paraître une évidence pour certains d'entre nous est un facteur primordial dans le choix d'une date de départ en fonction du lieu pour une session, une session au sortir de l'hiver (mars - avril) sur un réservoir de l'est est souvent délicate.
    La profondeur d'un plan d'eau est pour moi un facteur clé, elle permet en fonction de l'éclairement (rayonnement solaire) une modification plus ou moins rapide de la température de l'eau, le brassage des différentes couches de température résultent de l'action du soleil et surtout du vent .
    Ce phénomène entraîne une répartition différente des couches de températures et en particulier de la thermocline qui est, par ses caractéristiques thermiques et sa teneur en oxygène une zone de confort. Elle peut varier de plusieurs mètres sur un lac.
    En clair la berge frappée par le vent aura une température supérieure à la berge opposée, c ‘est un phénomène qui semble particulièrement intéressant en début et en fin de saison .

    Pour conclure sur les principaux paramètres influents sur le comportement d'un lac, il me semble important de gérer et analyser un ensemble de paramètres, connaître le climat d'une région, et la profondeur moyenne d'un lac, se renseigner sur les vents dominants nous oriente sur certaines zones du lac les plus oxygénées à condition de ne pas négliger le profil des berges et la végétation qui pourraient former une barrière naturelle ou bien alors un véritable couloir pour le vent.

    Après avoir examiné les paramètres extérieurs, voyons ensemble les différents habitants de ces immenses étendues d'eau : la nourriture naturelle, les herbiers, etc...
    Avant de trouver la nourriture naturelle il est nécessaire de localiser les zones favorables à son développement. Les crustacés comme les gammares et les écrevisses prennent une part importante dans l'alimentation des carpes.
    Le gammare intervient dans la nutrition de la carpe mais aussi dans celle de l'écrevisse, il apprécie les plages de graviers, les herbiers, cette petite crevette d'eau douce contient du carotène, élément présent aussi dans le robin red.
    Quant à l'écrevisse elle est souvent signe de réussite : recherchée par la carpe elle possède des moeurs nocturnes et elle évolue dans les zones ombragées.
    Elle préfère les pierres, les racines et tout obstacle naturel ou non, sa période d'activité est en faite liée à sa période de croissance de mars à novembre.
    Ne négligeons pas les différents mollusques qui interviennent dans l'alimentation des carpes : les gastéropodes et les lamellibranches, ils préfèrent soit les herbiers pour les gastéropodes, soit les fonds mous pour les anodontes, soit les substrats durs pour les dreissènes.
    La localisation de la flore aquatique sur un lac est un facteur important pour moi, les roseaux en bordure sur des pentes douces, les îlots, les nénuphars...
    Je ne peux achever ce chapitre sans évoquer le cas des forêts immergées qui ne peuvent pas être citées comme végétaux mais qui sont, par le sentiment de sécurité qu'elles apportent aux écrevisses et par conséquent aux carpes, des postes de tout premier choix pour moi.


    La pêche en grand lac Photo_18


    Le choix d'un lac s'oriente avec différentes inspirations :

    - une session découverte à la recherche de nouvelles eaux où la pression de pêche n'est pas encore le mot à la mode.
    - une session à fortes vibrations sur des lacs mythiques.
    - une session dans des eaux ou la densité de poissons est telle que les piles des détecteurs ne durent pas longtemps.

    Voyons comment s'orienter sur un lac.

    Tout d'abord l'élément indispensable pour la recherche d'un plan d'eau c'est un atlas (NDLR : utilisez les nouvelles technologies comme Google Earth et Geoportail) permettant de localiser les grosses taches bleues, après en avoir sélectionné une ou plusieurs il devient nécessaire de s'investir un peu plus profondément.
    La recherche de documents ou d'articles concernant un lac par sa situation et ses caractéristiques (superficie, longueur, largeur, profondeur), ainsi que les poissons présents dans le lac et leur densité, la réglementation, les renseignements pratiques comme les adresses de la fédération, des détaillants d'articles de pêche, des campings, et dans le meilleur des cas une carte (IGN série Bleue) permettant de visualiser les principales profondeurs du lac.

    Après cette première étape qui n'est pas la moindre il devient nécessaire de commencer à exploiter les différentes adresses et contacts afin d'obtenir des renseignements à distance par l'intermédiaire du téléphone.
    Les amis pêcheurs ou pas, les clubs, les fédérations, les détaillants permettent d'obtenir de précieux renseignements (NDLR : les forums également !), une visite du lac lorsqu'elle est possible est un atout non négligeable pour la suite et un gain de temps pour la session à venir, elle permet de localiser les différents postes, les chemins d'accès, etc...
    Maintenant grâce à Internet vous avez de quoi bien préparer votre session.
    En arrivant sur le lac la communication reste un atout majeur, la recherche d'informations auprès des pêcheurs locaux peut s'avérer utile.


    La pêche en grand lac Photo_21


    Par contre il sera nécessaire lors de votre arrivée sur le lac de parcourir des dizaines de kilomètres pour visualiser les zones présélectionner et d'effectuer une première approche topographique qui sera affinée par un sondage minutieux par la suite si la zone est adoptée.
    Il ne faut surtout pas négliger cette prospection et ne pas hésiter à recharger le bateau sur la voiture, si celle ci ne présente guère d'intérêt car souvent les résultats d' une bonne session se font dans le choix du secteur en fonction de la météo du moment.


    La pêche en grand lac Imgp1211


    Pensez aussi si vous avez choisi un poste sur une berge battue par le vent que souvent sur ces grandes étendues d'eau, les vents soufflent très fort au point de ne pas pouvoir sortir en bateau pour déposer les lignes. Le mieux est de trouver une zone depuis laquelle vous pouvez lancer vos lignes et si vous avez de la chance il se peut que vous ayez les deux (pêche longue distance et à portée de canne) sur la même zone.


    Une fois le secteur déterminé il va falloir s'installer. Moi j'aime bien être le plus près des cannes et du bateau, j'aime aussi pouvoir observer le lac, la partie que je pêche ainsi que que la plus grande partie du lac. En effet en cas de changement de météo il se peut que les carpes se mettent en activité et que l'on puisse les repérer.

    Avant de pêcher sereinement il va falloir sonder le secteur , il faut prendre son temps car la pêche va en découdre, lorsque l'on passe l'écho sondeur sur une zone il faut le faire très lentement, ne pas hésiter à poser un repère dès que vous trouvez quelque chose d'intéressant et de tourner autour pour affiner le sondage. Vous pouvez utiliser une canne avec un plomb lourd, en ce qui me concerne je préfère une "biroute" genre de fil à plomb de maçon mais plus gros et plus lourd, vous délimiterez ainsi des petits herbiers, des obstacles, des poches de vase, etc.. et vous pourrez déterminer le début et la fin de ces zones précisément. Si cette zone vous intéresse vous la marquez avec un repère et vous récupérez le premier.

    Si le secteur s'y prête n'hésitez pas à varier les postes exemple une ligne sur un haut fond, une en bordure, une à proximité d'obstacles, une proche d'un herbier si en plus vous pouvez pêcher différentes profondeurs vous pouvez dire que ce poste est très intéressant !


    La pêche en grand lac Photo_19


    Partager cet article sur : redditgoogle

    krys

    Message le Lun 2 Fév 2009 - 22:57 par krys

    Sur le plan tactique je m'applique à exploiter les différentes opportunités qui s'offrent à moi ,c'est-à-dire de profiter du moindre mètre carré ou la carpe est susceptible de s'alimenter, de stationner ou tout simplement passer.
    Chaque repère doit être placé dans un endroit stratégique, une cassure, un haut fond, une pente douce, des souches, un massif d'herbiers...

    Mes montages sont souvent les mêmes un plomb minimum de 140g pour un meilleur auto ferrage et pour résister à la pression du vent et de l'eau à grande distance.
    Un bas de ligne raide en fluorocarbone ou en tresse gainée pour réduire le risque d'emmêlement dû à l’activité des écrevisses et autres poissons blancs, un appât le plus dur possible (bouillette ou graine) pour dissuader les indésirables.
    Pour les appâts, bouillettes et graines font partie des éléments essentiels dans la préparation d'une session en matière d'appât l'unique ingrédient indispensable reste la confiance.

    La présentation de l'appât est un facteur important dense, équilibré ou flottant, là aussi à vous de trouver la formule qui fonctionne et en laquelle vous avez confiance.
    Bien pêcher en grand lac n'est pas possible sans l'emploi d'une embarcation ce qui n' est pas forcément simple surtout quand les éléments sont déchaînés, il faut bien maîtriser les rames, et la conduite du moteur électrique.

    Déposer une ligne avec précision sur un spot loin du bord peut devenir une vraie galère dès que le vent s'en mêle.
    Une chose très importante c'est la pose du montage sur le fond, il faut qu'il soit pêchant et là lorsque vous pratiquez dans des profondeurs variant de 5 à 10 mètres ou plus ce n’est pas simple, il ne suffit pas d'arriver vers votre repère et déposer votre montage il faut poser votre montage sur un fond propre près des obstacles, herbiers, etc.. Pour ce faire, il faut faire descendre votre ligne sur la zone d'une main et faire avancer très lentement le bateau avec le moteur électrique afin que votre montage se pose sur le fond et et qu’il soit bien aligné.

    L'année passée sur le Salagou nous mettions parfois plus de 15mn pour positionner le montage, mais tant que nous n'étions pas certains que ce dernier était vraiment bien positionné on recommençait l'opération. Même si ce lac n'est pas facile à pêcher cette tactique nous à permis de prendre du poisson et plus que les autres, mais que ce soit au Salagou ou ailleurs il faut que votre montage soit le mieux positionné possible.

    Je voudrais pour finir vous parler de petits trucs qui s'avèrent très utiles comme les repères lumineux la nuit pour déposer une ligne dans le noir complet.


    La pêche en grand lac Dscn1910


    Il est judicieux aussi de placer un repère visuel sur la berge pour les mêmes raisons car lorsque vous êtes au milieu du lac retrouver le campement en pleine nuit noire peut parfois tourner au cauchemar.


    Pensez également à votre sécurité, portez un gilet de sauvetage !

    La pêche en grand lac Imgp0210


    Il en existe maintenant de très léger et qui ne gênent pas lors des manoeuvres.


    La pêche en grand lac est une expérience magique qui procure des sensations intenses, mais qui, croyez le bien n'est pas réservée à une élite. Avec un peu d'expérience et de bon sens cette extraordinaire aventure est à la portée de tous.
    Expliquer le cheminement qui mène du choix d'un lac au premier départ n'est pas une chose aisée, tant la diversité des situations est abondante. J'ai essayé d’en aborder les tenants et les aboutissants et si par cet article je peux mettre le pied à l'étrier à certains et l'eau à la bouche aux autres c'est une très bonne chose, en sachant que moi personnellement je préfère la tactique à la technique, l'amitié à la rivalité ,et bien entendu la session à la compétition !
    Allez bonne pêche à tous !!!

    jean-mi.
    JR

    Message le Mar 3 Fév 2009 - 0:17 par JR

    encore un superbe article de jeanmi !

    mais il n'est malheureusement pas la pour lire nos commentaires sur son article
    quadra25

    Message le Mar 3 Fév 2009 - 12:28 par quadra25

    IL CAUSE BIEN CE JEANMI!! super
    biscotte25

    Message le Mar 3 Fév 2009 - 13:02 par biscotte25

    un vrais journaliste super
    bidoche25

    Message le Mar 3 Fév 2009 - 13:16 par bidoche25

    Quel récit de peche en grand lac

    Superbe paysage

    carpediem
    David25

    Message le Mar 3 Fév 2009 - 13:51 par David25

    super en plus j'avais l'intention d'allé une semaine à st-cassien avec ma femme au mois de Mai, si ça tente quelqu'un ?
    typhoon

    Message le Mar 3 Fév 2009 - 16:17 par typhoon

    Super récit comme dab cool
    jbcarpiste

    Message le Mar 3 Fév 2009 - 16:25 par jbcarpiste

    TOP!! super
    fox.slayer

    Message le Mar 3 Fév 2009 - 17:11 par fox.slayer

    ..bravo a vous deux (jean mi et krys) pour cet article vraiment sympa !!! cool
    lurem25

    Message le Mar 3 Fév 2009 - 18:04 par lurem25

    fox.slayer a écrit:..bravo a vous deux (jean mi et krys) pour cet article vraiment sympa !!! cool

    + 1 !! number one tranquille
    Mincheur

    Message le Mar 3 Fév 2009 - 18:08 par Mincheur

    Les grands lacs, une envie de plus en plus grosse!!!
    Très bon récit en tout cas...

    super
    geo068

    Message le Mar 3 Fév 2009 - 19:41 par geo068

    bravo !
    pekeu25

    Message le Mar 3 Fév 2009 - 20:20 par pekeu25

    au top super
    krys

    Message le Mar 3 Fév 2009 - 20:59 par krys

    Un article magistral, merci Jean-Mi de nous faire profiter de ta longue expérience dans la pêche de la carpe super cool
    theo90

    Message le Sam 7 Fév 2009 - 0:18 par theo90

    ça donne envie d'y retourner !!!

    La pêche en grand lac Dscn1410

    La pêche en grand lac Dscn1510
    jo90

    Message le Sam 7 Fév 2009 - 15:04 par jo90

    Tu nous fait déjà rêver théo
    bien bel endroit
    petit louis 25

    Message le Sam 7 Fév 2009 - 16:31 par petit louis 25

    dommage que l'on a pas pris beaucoup de poissons!
    theo90

    Message le Sam 7 Fév 2009 - 16:37 par theo90

    Remarque, je ne vois pas non plus beaucoup de photos de poissons sur l'article !!!
    brême hunter

    Message le Sam 7 Fév 2009 - 16:43 par brême hunter

    éh théo t'a perdu ta gourmette dans l'estomac du silure ou bien?

    trop lol trop lol trop lol trop lol trop lol trop lol trop lol trop content
    peperoni

    Message le Sam 7 Fév 2009 - 17:37 par peperoni

    j'imagine un gros relan du silure, arrachage de toute la peau du visage pour retirer la tete cache fantome
    carpinox57

    Message le Dim 15 Fév 2009 - 15:29 par carpinox57

    super récit christophe au top comme d'hab!!!!!!!!!!!! number one

      La date/heure actuelle est Dim 5 Avr 2020 - 11:33